Accueil
NEWS
Bureau
Practice
Ecole de Golf
Accès Membres EGA
Compétitions
Album Souvenirs
Coin des affaires
Golf et sa pratique
Histoire du Golf
Règles de Golf
Les Modes de Jeu
Les Conseils de Jeu
Calcul Handicap
Compétitions sur 9 trous
Histoire du golf en dates
Golf en chiffres
Swing en Détail
Animations Golfiques
Le meilleur ball striker
Définition du mot Golf
Le Mulligan
Les records
Poésie Golfique
Citations Golfiques
Actualités Golf
Aide & Divers
<Octobre 2017>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 
Jour en cours
Important
Evènement
Compétition
Fêtes
ELODIE
SALOME
Anniversaires
PASCAL B
HERVE S
JOEL V
SEBASTIEN W
Fédération Française de Golf
Accès Informatique Réservations Golfs
Ville d'Ermont
Météo France
ryder_cup
Code QR Mobile Ermont Golf Association
Vous êtes ici: Page d'accueil > Golf et sa pratique > Les records

Les records

Exploit

 

Altitude
Le golf le plus haut du monde est le Tuctu Golf Club de Morococha, au Pérou, dont le point le plus bas se trouve à 4372 mètres d'altitude.

Le plus long trou du monde
est le 7 (par 7) du parcours de Sano, au Golf Club de Satsuki, au Japon. Il mesure 831 mètres.

Le green le plus étendu du monde
est celui du trou n°5 (par 6 de 635 mètres) de l'International Golf Club de Bolton dans le Massachussetts, dont la surface est supérieure à 2604 m².

Le plus grand bunker du monde
surnommé Hell's Half Acre se trouve au trou n° 7, de 534 mètres, du parcours de Pine Valley, dans le New Jersey.

Le plus long parcours du monde
est l'International Golf Club de Boston (par 77) avec pas moins de 7610 mètres.
L'ensemble des Etats-Unis
Floyd Satterlee Rood a tapé 114737 coups en jouant du Pacifique à l'Atlantique, du 14 septembre 1963 au 3 octobre 1964. Il perdit 3511 balles, le long de ce parcours de 5467 kilomètres.

Le score le plus bas
- Le 16 mars 2001, la Suédoise Annika Sorenstam est devenue la première joueuse de l'histoire de la LPGA à jouer sous la barre de 60. A Phoenix, Arizona, la Suédoise a remis une carte de pointage de 59, lors de sa deuxième ronde.
- Homero Blancas , né le 7 mars, 1938, a accompli l'exploit d'une ronde de 55 , le 19 août 1962, lors du tournoi amateur Premier Invitational, à Longview, au Texas.

Le record sur 36 trous
est détenu par Sam Snead, en 122. Il le réalisa lors du Festival Sam Snead, les 16 et 17 mai 1959.

Un drive de 2413 mètres
sur la glace fut réalisé par un météorologiste australien nommé Nils Lied, sur la base de Mawson dans l'Antarctique, en 1962.

Un drive de 580 mètres
fut réalisé par Liam Higgins sur la piste de l'aéroport militaire de Baldonnel à Dublin, en 1984. Il jouait une Spalding Top Elite.

Le drive le plus long
jamais enregistré sur un parcours classique est un coup de 471 mètres réalisé par Michael Hoke Austin, lors de l'open national des vétérans disputé à Las Vegas le 25 septembre 1974. Austin qui mesurait 1m88 pour 95 kg, amena sa balle à moins d'un mètre du green sur le trou numéro 5 du parcours de Winterwood, un par 4 de 411 mètres. La balle roula ensuite 60 mètres au-delà du drapeau. Il était avantagé par un vent arrière de 56 km/h.

Le plus long putt enregistré
dans un grand tournoi fut réussi par Cary Middlecoff, lors du Masters de 1955, lorqu'il rentra un putt de 26 mètres sur le vaste green du 13 à Augusta.

Un putt de 42,75 mètres
a été réussi par Bob Cook au 18 de St Andrews lors d'un Pro-Am international en 1976.

Le championnat du monde à un club
a été remporté par Thad Daber (score : 73), en novembre 1985 avec un fer 6, sur le parcours de Lochmore en Caroline du Sud.

Un parcours de 18 trous en 316
a été réalisé par le Chevalier Von Cittern, soit une moyenne de 17,55 coups par trou, à Biarritz, en 1888.

77 joueurs
ont terminé le parcours de 18 trous de Kern City, en Californie, d'une longueur totale de 5942 mètres, en 10 minutes et 30 secondes, le 24 août 1984, en n'utilisant qu'une seule balle. Score total : 80!

Le parcours le plus lent
disputé en Stroke Play est de 6 heures 45 minutes, temps que mit l'Afrique du Sud pour terminer le premier tour de la coupe du monde en 1972 au Royal Melbourne Club, en Australie. Il s'agissait d'un parcours à quatre balles, sur lequel chaque joueur devait terminer chaque trou.

Le plus long dénouement
dans un grand tournoi fut celui de l'US Open, en 1931, à Toledo dans l'Ohio. George von Elm et Billy Burke terminèrent à égalité en 292, puis ils arrivèrent de nouveau à égalité après le parcours de play-off, en 149. Burke remporta alors le deuxième parcours de play-off avec un seul coup d'avance, après 144 trous disputés (dont 72 de play-off).

En lancant la balle à la main
le score le plus faible jamais enregistré est de 82. Il est attribué à Joe Flynn, 21 ans, sur le parcours de Port Royal aux Bermudes (5692 mètres) en 1975.

Le plus grand nombre de parcours
parcourus à pied en 24 heures est de 22 plus 5 trous - soit un total de 401 trous - réalisés par Ian Coltston, âgé de 35 ans, au Bendigo Golf Club de Victoria (un parcours de 5539 mètres pour un par 73), les 27 et 28 novembre 1971.

321779 concurrents
206820 hommes et 114959 femmes participèrent à l'open amateur Volkswagen, en 1984, en Grande-Bretagne.

Le plus long trou-en-un
jamais réussi est le n°5 (446 mètres) du parcours d'Exeter (GB). Cet exploit fut réalisé par Shaun Linch le 31 décembre 1995. Le record féminin est de 359 mètres au premier trou du Furnace Brook GC, dans le Massachussetts, par Marie Robie en 1949.

Trous-en-un consécutifs
On connaît une vingtaine de cas de trous-en-un consécutifs, mais le plus beau est certainement le "double-albatros" réalisé le 2 septembre 1964 par Norman L. Manley aux trous 7 (301 m, par 4) et 8 (265 m, par 4) du parcours de Del Valle CC, en Californie.

Le plus grand nombre de trou-en-un, carrière
dans une carrière est de 68, record réalisé par Harry Lee Bonner de 1967 à 1985. La plupart d'entre eux ont été réalisés sur le parcours de 9 trous proche de chez lui, Las Gallinas, à San Rafael en Californie.

Le plus grand nombre de trou-en-un, année
en une année est de 28, réalisés par Scott Palmer entre le 5 juin 1983 et le 31 mai 1984 au Balboa Park de San Diego, en Californie.

Trous-en-un particuliers
Le plus jeune joueur à avoir réussi un trou-en-un est Coby Orr à l'age de 5 ans au 5ème trou (94 m) du parcours de Riverside au Texas en 1986. La plus jeune fille est Nicola Mynolas à l'age de 10 ans sur le 1er trou (122 m) du South Course of Australia, en 1993. Le joueur le plus âgé à avoir réussi cet exploit est le suisse Otto Bucher à l'age de 99 ans au 12ème trou (100 m) de La Manga GC (Espagne) en 1985. Chez les femmes, c'est Erna Ross au 17ème trou (102 m) de l'Everglades GC de Palm Beach (Floride), en 1986 à l'age de 95 ans.

222 coups
auront été nécessaires à Steven Ward pour boucler les 5677 mètres du parcours de Pecos au Texas, le 18 juin 1976 - mais il faut dire qu'il n'était agé alors que de 3 ans !

Un score de 166 sur le trou 16
qui mesurait tout juste 120 mètres, a été réalisé par une participante au tournoi de Shawnee of Delaware en Pennsylvanie, en 1912. Son tee-shot aboutit dans la rivière Binniekill, et la balle flotta. Elle partit dans une barque dont les rames étaient tenues par son mari. Elle atteignit finalement sa balle, deux kilomètres et demi plus loin, mais elle n'était pas encore sortie d'affaire, puisqu'elle dut traverser un bois pour ramener sa balle sur le parcours.

3 eagles consécutifs
C'est l'exploit qu'a réalisé le pro français Michel Besanceney en 1997 au Masters de Nouvelle Calédonie (trous 14, 15 et 16 du Golf de Tina). Il s'adjugea le record du parcours en 64 (-8).

Retour haut de page