Accueil
NEWS
Bureau
Practice
Ecole de Golf
Accès Membres EGA
Compétitions
Album Souvenirs
Coin des affaires
Golf et sa pratique
Actualités Golf
Facebook
Remerciements FFGolf
Jeux Olympiques 2016
Ryder Cup 2018
Guide des Golfs
Changement index
Aide & Divers
<Décembre 2017>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
 
Jour en cours
Important
Evènement
Compétition
Fêtes
DANIEL
DANIELE
DANITZA
DANY
Anniversaires
DANIEL R
JEAN BAPTISTE D
DIDIER C
GREGORY L
Fédération Française de Golf
Accès Informatique Réservations Golfs
Ville d'Ermont
Météo France
ryder_cup
Code QR Mobile Ermont Golf Association
Vous êtes ici: Page d'accueil > Actualités Golf > Jeux Olympiques 2016

Les jeux Olympiques

Jeux Olympiques

Le Comité International Olympique a voté oui au retour du golf au programme des Jeux Olympiques à Rio de Janeiro en 2016. Une nouvelle ère s'ouvre...

Résultat du vote, 63 voix pour et 27 contre, le golf fait son retour aux JO après de longues années d'absence.

Georges Barbaret, Président de la FFGolf :

"Le résultat de ce vote c'est la reconnaissance que le golf est une discipline sportive à part entière. Le golf sort enfin du ghetto où il était confiné depuis tant d'années, c'est un bouleversement majeur pour le golf, au niveau mondial, au niveau français.
C'est aussi la reconnaissance d'un travail de longue haleine qui a été mené entre autre par l'Europe du Sud, l'Espagne et la France principalement, par les présidents successifs de leurs fédérations, par nos anciens ministres, Guy Drut, Jean-françois Lamour. Notre fédération a tout lieu d'être fière aujourd'hui de son investissement dans cette croisade.
Le premier coup de fil que j'ai reçu aujourd'hui émanait de l'Elysée, de Sophie Dion, conseiller aux sports auprès du Président de la République. Elle exprimait sa satisfaction sur le résultat du vote, et m'annonçait dans la foulée que le courrier du Président en soutien à notre candidature pour la Ryder Cup suivait...
C'est donc une dynamique extraordinaire qui se met en place pour le golf en France, avec des moyens humains et financiers revus à la hausse, et un nouveau challenge sportif pour tous - participer aux JO. Les effets sur la jeunesse, sur le développement de notre sport, ne vont pas tarder..."

Gwladys Nocera, n°1 française, n°1 européenne en 2008 :
"C'est fantastique ! Pour les jeunes cela va être un formidable moteur, pour les moins jeunes, une formidable motivation à rester au plus haut niveau pour en être ! La médaille olympique est le plus beau des trophées pour un champion sportif. Nous sommes à quelques minutes de l'annonce des résultats du vote, on réalise doucement, la conscience de l'enjeu va petit à petit grossir dans l'esprit de tous...."

Thomas Levet, n°1 français :
"C'est énorme, fantastique ! Les JO en 2016, peut-être la Ryder Cup en 2018, c'est un turbot fantastique pour le golf français. Pour les jeunes qui vont attaquer leur carrière pro, pour les anciens comme moi, qui vont courir après cet enjeu suprême, c'est tout simplement énorme ce qui s'est passé aujourd'hui !"

Christophe Muniesa, DTN, Directeur exécutif de la FFGolf :
"Une phrase résume tout ce que représente ce vote : le Comité International Olympique reconnait le golf comme un sport ! C'est une longue bataille qui s'achève, et il aura fallu que les grandes stars du golf planétaire s’impliquent, Tiger Woods, Phil Mickeslon d’un côté, Lorena Ochoa et Annika Sorenstam de l’autre. Sans oublier le caractère international du soutien avec KJ Choi pour l’Asie ou Ernie Els pour le continent africain. Une nouvelle ère s'ouvre pour le golf en général, et pour le golf français..."

Maïtena Delamontagne, DTN adjointe :
"C'est assurément un grand jour pour l'histoire du golf, pour ce sport qui est l'un des plus pratiqués au monde. En devenant sport olympique, le golf se met en phase avec les statistiques de pratique et modifie définitivement son image. Et pour notre fédération, c'est une nouvelle légitimité, face aux autres disciplines, et vis à vis de nos institutions, de notre Ministere de tutelle. Nos ligues, nos comités départementaux, nos clubs, toute la filière française en profitera. La fédération avait déjà mis au coeur de ses projets de placer des joueurs et des joueuses dans le Top 50 mondial, le vote d'aujourd'hui confirme la pertinence du projet..."

 

De mercredi 7 à vendredi 9 octobre, la 121ème session du CIO se réunissait à Copenhague pour élire ses membres et son Président (ré élection de Jacques Rogge) et prendre une décision sur les sports qui seront  au programme des Jeux de 2016 à Rio de Janeiro, avec deux aspirants, le golf et le rugby à VII,  issus de la présentation de sept sports en juin dernier, le baseball, le golf, le karate, les sports de roller, le rugby à VII, le softball et le squash.

Le golf et le rugby avaient été retenus par la commission exécutive du CIO "pour la valeur ajoutée qu'ils apportent au sport".
Le golf avait dès lors reçu l'appui de nos champions, Tiger Woods : "J'espère que le golf va être accepté comme sport olympique. Cela fait longtemps qu'il le mérite car c'est vraiment un sport universel.", la Suédoise Annika Sorenstam, ex-numéro un mondiale, et l'Ecossais Colin Montgomerie.

Ce vendredi 9 octobre, l''Irlandais Padraig Harrington, la Norvégienne Suzann Pettersen, l'Américaine Michelle Wie et le jeune italien vainqueur du British Amateur Matteo Manassero, ont présenté avec brio la candidature du golf ce vendredi 9 octobre, aux côtés de Ty Votaw, Directeur exécutif du Comité Olympique Golf, et de Peter Dawson, directeur du Royal & Ancient, et secretaire adjoint de la Féderation internationale de golf.

Le format de jeu prévu est de 72 trous stroke play, 60 joueuses, 60 joueurs. Le Top 15 mondial de chaque se qualifiant automatiquement.

+ de 100 après...
Olympique pour la première fois lors des jeux de l'exposition universelle de 1900 à Paris, jeux qui célébraient la renaissance des jeux modernes à l'initiative du Français Pierre de Coubertin, avec la première participation des femmes... et du rugby !
En 1904, à Saint-Louis, le golf est encore au programme, puis, s'en suivit plus d'un siècle de disette.
2003, création de l'International Golf Federation, la longue bataille pour le retour du golf démarrait.
Le président de la fédération française de golf, Claude Roger Cartier (1981-1997) sera membre du Comité Olympique, le président Philippe Martin (1997-2005) poursuivra la lutte, reprise par Georges Barbaret depuis son arrivée à la tête de la fédétation en 2005 qui poursuivait le combat, jusqu'à ce 9 octobre porteur de tant d'espoir.

Patricia Coulange